​ Honoraires et remboursements

 

I. Honoraires d'un traitement d'orthodontie pour un patient de moins de 16 ans par multi-bagues

Les honoraires sont indépendants du nombre et de la durée des visites et des modalités de remboursement des différentes caisses d'assurances, il s'agit donc d'un système de forfait.
Un échéancier vous sera remis en début de traitement.

1) Les honoraires pour l'étude du cas clinique comprenant:

au 1er rendez-vous, la consultation, sont de 27,60€ et sont remboursés 19,32€ par la Sécurité Sociale + votre complément mutuelle.

au 2ème rendez-vous, la collecte des documents (examens cliniques, photos, radiographies...), sont de 41,23€ et sont remboursés 28,86€  par la Sécurité Sociale + votre complément mutuelle.

au 3ème rendez-vous, l'étude céphalométrique et les moulages sont de 79€ et sont remboursés 30,10€ par la Sécurité Sociale + votre complément mutuelle. Un acompte de 900€ vous sera également demandé afin de lancer la production de votre appareillage. Cet acompte sera à faire valoir sur le 1er semestre et ne sera pas remboursé en cas d'arrêt du traitement pendant ce semestre.

Le traitement proprement dit comprend deux phases: le traitement actif (3 ans maximum ou moins dont les rendez-vous sont en moyenne toutes les 8 semaines) suivi du traitement de contention (2 ans dont les rendez-vous sont généralement les 12 semaines)

2) Les honoraires pour le traitement actif sont de 900€ par semestre, réglables en six mensualités de 150€ indépendamment du nombre de rendez-vous sur le semestre et y compris les rendez-vous manqués. Ces paiements commenceront au 2ème semestre, le 1er semestre étant couvert par l'acompte de  900€  versé au 3ème rendez-vous.

Les remboursements du traitement actif par la Sécurité Sociale sont effectués en fin de semestre, actuellement la Sécurité Sociale rembourse sur une base de 193,50€ par semestre accordé.
A cela s'ajoute, éventuellement, suivant les mêmes modalités, un remboursement par votre mutuelle (de 0% à 400% du remboursement Sécu selon les mutuelles).

3) Les honoraires pour le traitement de contention sont de 720€ par année, réglables en quatre trimestrialités de 180€ chaque année indépendamment du nombre de rendez-vous sur l'année et y compris les rendez-vous manqués.

Les remboursements de la contention par la Sécurité Sociale sont effectués en fin d'année; actuellement, la Sécurité Sociale rembourse sur la base de 161,25€ pour la 1ère année et sur la base de 75,25€ pour la 2ème année de contention.
A cela s'ajoute, éventuellement, suivant les mêmes modalités, un remboursement par votre mutuelle (de 0% à 400% du remboursement Sécu suivant les mutuelles).

Remarques: suivant la nécessité du traitement, toutes radiographies réalisées en cours de traitement seront facturées en plus des honoraires et ce au tarif conventionnel.

 

II. Honoraires d'un traitement d'orthodontie pour un patient de moins de 16 ans avec chirurgie

Les honoraires sont indépendants du nombre et de la durée des visites et des modalités de remboursement des différentes caisses d'assurances, il s'agit donc d'un système de forfait.
Un échéancier vous sera remis en début de traitement.

1) Les honoraires pour l'étude du cas clinique comprenant:

au 1er rendez-vous, la consultation, sont de 27,60€ et sont remboursés 19,32€ par la Sécurité Sociale + votre complément mutuelle.

au 2ème rendez-vous, la collecte des documents (examens cliniques, photos, radiographies...), sont de 41,23€ et sont remboursés 28,86€  par la Sécurité Sociale + votre complément mutuelle.

au 3ème rendez-vous, l'étude céphalométrique et les moulages sont de 79€ et sont remboursés 30,10€ par la Sécurité Sociale + votre complément mutuelle. Un acompte de 1.080€ vous sera également demandé afin de lancer la production de votre appareillage. Cet acompte sera à faire valoir sur le 1er semestre et ne sera pas remboursé en cas d'arrêt du traitement pendant ce semestre.

Le traitement proprement dit comprend deux phases: le traitement actif (3 ans maximum ou moins dont les rendez-vous sont en moyenne toutes les 8 semaines) suivi du traitement de contention (2 ans dont les rendez-vous sont généralement les 12 semaines)

2) Les honoraires pour le traitement actif sont de 1.080€ par semestre, réglables en six mensualités de 180€ indépendamment du nombre de rendez-vous sur le semestre et y compris les rendez-vous manqués. Ces paiements commenceront au 2ème semestre, le 1er semestre étant couvert par l'acompte de  1.080€  versé au 3ème rendez-vous.

Les remboursements du traitement actif par la Sécurité Sociale sont effectués en fin de semestre, actuellement la Sécurité Sociale rembourse sur une base de 193,50€ par semestre accordé.
A cela s'ajoute, éventuellement, suivant les mêmes modalités, un remboursement par votre mutuelle (de 0% à 400% du remboursement Sécu selon les mutuelles).

3) Les honoraires pour le traitement de contention sont de 720€ par année, réglables en quatre trimestrialités de 180€ chaque année indépendamment du nombre de rendez-vous sur l'année et y compris les rendez-vous manqués.

Les remboursements de la contention par la Sécurité Sociale sont effectués en fin d'année; actuellement, la Sécurité Sociale rembourse sur la base de 161,25€ pour la 1ère année et sur la base de 75,25€ pour la 2ème année de contention.
A cela s'ajoute, éventuellement, suivant les mêmes modalités, un remboursement par votre mutuelle (de 0% à 400% du remboursement Sécu suivant les mutuelles).

Remarques: suivant la nécessité du traitement, toutes radiographies réalisées en cours de traitement seront facturées en plus des honoraires et ce au tarif conventionnel.

 

III. Honoraires d'un traitement d'orthodontie pour un patient de moins de 16 ans en Aligneur

Les honoraires sont indépendants du nombre et de la durée des visites et des modalités de remboursement des différentes caisses d'assurances, il s'agit donc d'un système de forfait. Un échéancier vous sera remis en début de traitement.

1) Les honoraires pour l'étude du cas clinique comprenant:

au 1er rendez-vous, la consultation sont de 27,60€ et est remboursés 19,32€ par la Sécurité Sociale + votre complément mutuelle.

au 2ème rendez-vous, la collecte des documents (examens cliniques, photos, radiographies...), sont de 41,23€ et sont remboursés 28,86€ par la Sécurité Sociale + votre complément mutuelle.

au 3ème rendez-vous, l'étude céphalométrique et les moulages, sont de 79€ et sont remboursés 30,10€ par la Sécurité Sociale + votre complément mutuelle. Un acompte de 1.500€ vous sera également demandé afin de lancer la production de votre appareillage. Cet acompte sera à faire valoir sur le 1er semestre et ne sera pas remboursé en cas d'arrêt du traitement pendant ce semestre.

Le traitement proprement dit comprend deux phases: le traitement actif (3 ans maximum ou moins dont les rendez-vous sont en moyenne toutes les 8 semaines) suivi du traitement de contention (2 ans dont les rendez-vous sont en moyenne toutes les 12 semaines)

2) Les honoraires pour le traitement actif sont de 200€ indépendamment du nombre de rendez-vous sur le semestre et y compris les rendez-vous manqués. Toutefois si le traitement devait se terminer plus tôt que prévu, le solde des mensualités resterait dû. En revanche si le traitement devait durer plus longtemps aucun supplément ne sera demandé.

Les remboursements du traitement actif par la Sécurité Sociale sont effectués en fin de semestre; actuellement la Sécurité Sociale rembourse sur une base de 193,50€ par semestre accordé.
A cela s'ajoute, éventuellement, suivant les mêmes modalités, un remboursement par votre mutuelle (de 0% à 400% du remboursement Sécu selon les mutuelles).

3) Les honoraires pour le traitement de contention sont de 720€ par année, réglables en quatre trimestrialités de 180€ chaque année indépendamment du nombre de rendez-vous sur l'année et y compris les rendez-vous manqués.

Les remboursements de la contention par la Sécurité Sociale sont effectués en fin d'année; actuellement, la Sécurité Sociale rembourse sur la base de 161,25€ pour la 1ère année, et sur base de 75,25€ pour la 2ème année de contention.
A cela s'ajoute, éventuellement, suivant les mêmes modalités, un remboursement par votre mutuelle (de 0% à 400% du remboursement Sécu suivant les mutuelles).

Remarques: suivant la nécessité du traitement, toutes radiographies réalisées en cours de traitement seront facturées en plus des honoraires et ce au tarif conventionnel.

 

 IV. Honoraires d'un traitement d'orthodontie pour un patient adulte (16 ans et plus) par multi-bagues

Les honoraires sont indépendants du nombre et de la durée des visites, il s'agit donc d'un système de forfait. Un échéancier vous sera remis en début de traitement.

1) Les honoraires pour l'étude du cas clinique comprenant:

au 1er rendez-vous, la consultation, sont de 27,60€

au 2ème rendez-vous, la collecte des documents (examens cliniques, photos, radiographies...), sont de  41,23€.

au 3ème rendez-vous, l'étude céphalométrique et les moulages, sont de 79€ . Un acompte de 900€ vous sera également demandé afin de lancer la production de votre appareillage. Cet acompte sera à faire valoir sur le 1er semestre et ne sera pas remboursé en cas d'arrêt du traitement pendant ce semestre.

Le traitement proprement dit comprend deux phases: le traitement actif  (3 ans maximum ou moins dont les rendez-vous sont en moyenne toutes les 8 semaines) suivi du traitement de contention (2 ans dont les rendez-vous sont en moyenne toutes les 12 semaines)

2) Les honoraires à votre charge pour le traitement actif sont de 900€ par semestre, réglables en six mensualités de 150€ indépendamment du nombre de rendez-vous sur le semestre et y compris les rendez-vous manqués. Ces paiements commenceront au 2ème semestre, le 1er semestre étant couvert par l'acompte de  900€  versé au 3ème rendez-vous.

3) Les honoraires à votre charge pour le traitement de contention sont de 720€ par année, réglables en quatre trimestrialités de 180€ chaque année indépendamment du nombre de rendez-vous sur l'année et y compris les rendez-vous manqués.

Remarques: suivant la nécessité du traitement, toutes radiographies réalisées en cours de traitement seront facturées en plus des honoraires et ce au tarif conventionnel.

 

V. Honoraires d'un traitement d'orthodontie pour un patient adulte (16 ans et plus) avec chirurgie

Les honoraires sont indépendants du nombre et de la durée des visites, il s'agit donc d'un système de forfait. Un échéancier vous sera remis en début de traitement.

1) Les honoraires pour l'étude du cas clinique comprenant:

au 1er rendez-vous, la consultation, sont de 27,60€

au 2ème rendez-vous, la collecte des documents (examens cliniques, photos, radiographies...) sont de 41,23€.

au 3ème rendez-vous, l'étude céphalométrique et les moulages, sont de 79€. Un acompte de 1.080€ vous sera également demandé afin de lancer la production de votre appareillage. Cet acompte sera à faire valoir sur le 1er semestre et ne sera pas remboursé en cas d'arrêt du traitement pendant ce semestre.

Le traitement proprement dit comprend deux phases: le traitement actif (3 ans maximum ou moins dont les rendez-vous sont en moyenne toutes les 8 semaines) suivi du traitement de contention (2 ans dont les rendez-vous sont en moyenne toutes les 12 semaines)

2) Les honoraires à votre charge pour le traitement actif sont de 1.080€ par semestre, réglables en six mensualités de 180€ indépendamment du nombre de rendez-vous sur le semestre et y compris les rendez-vous manqués. Ces paiements commenceront au 2ème semestre, le 1er semestre étant couvert par l'acompte de  1.080€  versé au 3ème rendez-vous.

3) Les honoraires à votre charge pour le traitement de contention sont de 720€ par année, réglables en quatre trimestrialités de 180€ chaque année indépendamment du nombre de rendez-vous sur le semestre et y compris les rendez-vous manqués.

Remarques: suivant la nécessité du traitement, toutes radiographies réalisées en cours de traitement seront facturées en plus des honoraires et ce au tarif conventionnel.

 

VI. Honoraires d'un traitement d'orthodontie pour un patient adulte (16 ans et plus) en Aligneur

Les honoraires sont indépendants du nombre et de la durée des visites, il s'agit donc d'un système de forfait. Un échéancier vous sera remis en début de traitement.

1) Les honoraires pour l'étude du cas clinique comprenant:

au 1er rendez-vous, la consultation, sont de 27,60€

au 2ème rendez-vous, la collecte des documents (examens cliniques, photos, radiographies...) sont de 41,23€.

au 3ème rendez-vous, l'étude céphalométrique et les moulages, sont de 79€. Un acompte de 1500€ vous sera également demandé afin de lancer la production de votre appareillage.

Le traitement proprement dit comprend deux phases: le traitement actif (3 ans maximum ou moins dont les rendez-vous sont en moyenne toutes les 8 semaines) suivi du traitement de contention (2 ans dont les rendez-vous sont en moyenne toutes les 12 semaines)

2) Les honoraires à votre charge pour le traitement actif sont de vingt quatre mensualités de 200 € indépendamment du nombre de rendez-vous. Toutefois si le traitement devait se terminer plus tôt que prévu, le solde des mensualités resterait dû. En revanche si le traitement devait durer plus longtemps, aucun supplément ne sera demandé.

3) Les honoraires à votre charge pour le traitement de contention sont de 720€ par année, réglables en quatre trimestrialités de 180€ chaque année indépendamment du nombre de rendez-vous sur le semestre et y compris les rendez-vous manqués.

Remarques: suivant la nécessité du traitement, toutes radiographies réalisées en cours de traitement seront facturées en plus des honoraires et ce au tarif conventionnel.

 

VII. Honoraires d'un traitement d'orthodontie pour un patient CMU.C de moins de 16 ans

 Les honoraires sont intégralement pris en charge par la Sécurité Sociale.

VIII. Honoraires d'un blanchiment pour un patient adulte (18 ans et plus)

 Le coût d'un blanchiment dentaire en ambulatoire est de 400€ et est non pris en charge par la Sécurité Sociale.

 

Consentement éclairé du patient

 

 Avant de commencer votre traitement d’orthodontie, il faut savoir ce qui suit :

Votre enfant présente une dysmorphose dento-maxillo-faciale, c'est à dire, des dents en malposition, des déformations des maxillaires, voire un mauvais équilibre facial, causes de désordres fonctionnels et esthétiques.

Les causes de ces dysmorphoses peuvent être d'ordre varié;  héréditaire, congénital,fonctionnel.

Le traitement d'orthodontie se fixe donc comme objectif de corriger ces dysmorphoses dento-maxillo-faciales et améliorer l'esthétique et les fonctions vitales, à savoir: la respiration, la mastication, la déglutition et la phonation.
Il constitue de plus une excellente mesure de prévention des affections parodontales (déchaussement dentaire) et des caries par l’amélioration de l’hygiène dentaire que ce type de traitement induit.

Une étude approfondie nous permettra de dégager un plan de traitement qui pourra être mené à bien à l'aide d'appareils fixes, accompagnés parfois de meulages inter-dentaires (stripping) ou de coronoplastie pour redonner à la dent une forme normale, de remodelage de la gencive (gingivectomie) réalisé à l'aide d'un laser diode et de Mini Vis intra osseuses pour assurer l'ancrage.

Le port des appareils peut provoquer une légère gêne ou douleur mais qui reste limitée à quelques étapes du traitement.

L’âge du début de traitement et la durée de celui-ci varie selon l'importance de la déformation, l'amplitude des déplacements dentaires ou maxillaires à effectuer, le stade et le type de croissance (favorable ou défavorable) du patient et le stade d'évolution des dents.

Généralement un traitement d’orthodontie commence vers 10, 11 ou 12 ans et s’étend sur une période de 3 ans maximum ou moins en traitement actif mais parfois on est amené à agir très tôt, vers 6, 7, 8… ans, pour "déverrouiller" la croissance, quitte à interrompre le traitement pendant une certaine période (période de surveillance) pour le reprendre, le cas échéant, vers l’âge de 10, 11, 12… ans.

A cela s’ajoute une période de contention de 2 ans (par atelle de contention au maxillaire et à la mandibule) qui a pour but de maintenir les acquis du traitement pour permettre à la structure dento-maxillaire de se stabiliser et donc de limiter, autant que faire se peut, le risque de récidive.

Avant de commencer le traitement, il convient d'être informé du fait que toute démarche orthodontique implique des contraintes, des limites, et éventuellement des complications et des risques thérapeutiques, voire même des contre-indications.

 

I. Les contraintes:

La durée et le succès du traitement sont étroitement liés au degré de coopération sur lequel nous pouvons compter, il est donc indispensable de bénéficier d’une coopération maximum au point de vue :

1) de l’hygiène : un brossage matin et soir en profondeur est indispensable ; il sera évalué tout au long du traitement; après plusieurs rappels pour manque de brossage, le traitement sera définitivement arrêté car sans ce brossage régulier, le patient court le risque de caries, de taches irréversibles de décalcification des dents (visibles seulement après la dépose de l'appareil) et de gingivite (qui par gonflement des gencives entraînera le recouvrement des verrous et donc la dépose obligatoire de l'appareil).

Toute lésion carieuse doit, par ailleurs, être soignée préalablement au traitement orthodontique et une visite tous les 6 mois est à prévoir chez votre dentiste traitant.

2) mauvaises habitudes comportementales et alimentaires: qui peuvent être à l’origine de décollement de verrous et de taquets.
Il faut donc veiller à l'abandon de la succion du pouce, des doigts… et de l’onychophagie (ongles rongés) ainsi que des sucreries et des aliments collants (caramels, nougats, etc…).
Un appareil trop souvent détérioré entraînera l’arrêt définitif du traitement.

3) des rendez-vous :  la plupart de nos patients sont en âge scolaire et il est par conséquent impossible de fixer tous les rendez-vous après les heures de classe ; les rendez-vous longs (au nombre de 4 ou 5 sur l’ensemble du traitement) seront impérativement donnés uniquement les mardi, jeudi et vendredi avant 15h30 et le mercredi avant 12h (une autorisation d’absence vous sera remise pour l’établissement scolaire) alors que les rendez-vous courts pourront généralement être donnés en dehors des heures de classe.
Plusieurs rendez-vous manqués et non décommandés entraîneront l’arrêt définitif du traitement.

4) du port de certains auxiliaires :  en effet, bien que la plupart des traitements se fassent à l’aide de techniques fixes, on peut être amené à utiliser en cours de traitement des auxiliaires amovibles tels que : bioactivateur, force extra-orale, casque, élastiques, etc...ou des auxiliaires fixes tels que: quadhélix, écarteurs... Ces auxiliaires, quand ils sont prescrits, doivent être portés et sont indispensables au bon déroulement du traitement.
Un appareil non porté ou trop souvent détérioré entraînera l’arrêt définitif du traitement.

5) des rendez-vous chez d’autres spécialistes :  en effet, il est fréquent qu’avant de commencer un traitement d’orthodontie, un bilan chez un O.R.L soit demandé.
De même, il est possible qu’en cours de traitement, une rééducation de fonctions déficientes (mastication, déglutition, respiration, phonation etc...) soit demandée à un orthophoniste.

Ces 5 points sont primordiaux pour un traitement d’orthodontie parfaitement mené.
Il faut donc être conscient de ces différentes petites contraintes pour ne commencer un traitement que dans des conditions optimales.

 

II. Les complications et contre-indications:

Dans certains cas, heureusement forts rares, les racines des dents peuvent se raccourcir ou se rétrécir pendant le traitement: c'est la résorption radiculaire ou rhizalyse qui ne présente de désavantage qu'au delà d'un certain niveau de gravité pouvant affecter la longévité des dents.

Si de nombreux troubles de l'articulation temporo-mandibulaire peuvent être corrigés par un traitement orthodontique, il en existe de rebelles qui peuvent même s'aggraver ou apparaître avec le temps, même si les anomalies dento-maxillaires ont été éliminées.

Les contre-indications relèvent de raisons médicales mais aussi d'un refus des contraintes évoquées plus haut.
Si ce refus devait apparaître en cours de traitement, le praticien se verrait contraint d'interrompre ledit traitement.

Je reste bien entendu à votre disposition pour tous renseignements complémentaires,

 

Dr Luc Lecocq

Le site du cabinet dentaire a été réalisé par Webdentiste.fr